Bilan

Le travail “ intermittent-force-VMA” constitue la solution la plus intéressante pour améliorer la puissance maximale aérobie du joueur.

La variété de situation que l’on propose permet de bien guider le travail sur les 2 objectifs principaux :

  • les facteurs cardiovasculaires
  • La résistance musculaire locale à la fatigue

 

Les joueurs ont bien assimilé et compris l’intérêt du travail à effectuer.

 

Celui-ci leur a permis de pouvoir perdurer dans le temps du match et de pouvoir répéter les efforts intenses, plus d’endurance, replacements défensifs avec plus de facilité et des courses avec et sans ballon de meilleurs qualités, ainsi que plus de concentration sur la durée.

 

Les prestations collectives deviennent très intéressantes, ce qui apporte un point positif sur la vie du groupe et l’envie de jouer pour la montée.

 

Il me semble donc intéressant de mettre en place les tests de VMA sur les autres structures avec lesquelles je travaille pour adapter les entraînements en fonction des résultats de chacun et ainsi faire évoluer les capacités physiques et techniques des joueurs.

 

Pratiquer un sport nécessite un fort engagement physique et les mieux préparés auront les meilleures performances possibles. De ce fait, l'augmentation des capacités physiques du joueur est un aspect important (endurance, force, gainage, renforcement).

Chaque athlète est différent, il présente des forces et des faiblesses. Des aspects qu'il faut travailler afin d'être plus complet, plus efficace, il est primordial d'analyser les domaines dans lesquels il doit progresser.

Les qualités premières d’un préparateur physique :

  • Ecouter, observer, analyser, s’adapter, expérimenter, innover

 

De plus le préparateur physique a un rôle de confident, de partenaires. Il y a une approche et une relation particulière avec les joueurs, qui sont encore plus marqués dès que le travail s’individualise notamment lors des retours de blessures.